FRNLUKSP

En savoir + sur l'électricité statique ?


Bienvenue sur BOUSSEY CONTROL Antistatique, les spécialistes en électricité statique.
Nous allons dans cette page vous expliquer le phénomène de l'électricité statique, car il est méconnu et pourtant très intéressant. Nous allons donc commencer de façon théorique pour en venir à la pratique avec notre matériel antistatique ou de mesures. L'électricité statique est partout: dans les voitures, les maisons, les usines, la nature...

Cette énergie se trouve dans toutes les proportions (de la simple étincelle en se peignant les cheveux, en passant par les décharges dans les machines industrielles, jusqu'à la foudre et ses dangers d'électrocutions et d'incendies). Toutefois, même en petite quantité l'électricité statique peut s'avérer dangereuse, surtout en présence de produits inflammables ou explosifs.


foudre

La théorie atomique de l'électricité statique


La théorie atomique de la matière est un des principes de bases liés aux phénomènes d'électricité statique. La nature d'un atome dépend des particules qui composent celui-ci. En effet, il y a trois différents types de particules : les neutrons et les protons qui forment le noyau de l'atome et les électrons comme un nuage autour du noyau.


electricité statique

Les charges électriques


L'ensemble des phénomènes de l'électricité statique s'explique notamment grâce aux charges électriques de ces particules. Il faut, donc, savoir que les protons portent une charge positive (+ 1,6 .10-19 Coulomb) et les électrons une charge négative (- 1,6 .10-19 C), tandis que les neutrons n'ont pas de charges. Les charges + et - sont normalement en quantités égales et la matière est, donc, électriquement neutre.
Mais, de part leur position en orbite de l'atome, les électrons sont les plus susceptibles de se transférer d'un atome à un autre, ce qui modifie la charge de la matière qui devient positive (si elle a perdu des électrons) ou négative (si elle en a reçus). Ainsi, on peut donc dire que le frottement d'un corps sur un autre fait apparaître des charges négatives sur l'un et des charges positives sur l'autre et une fois les corps séparés, ces charges restent telles quelles. L'électrisation résulte donc d'un contact, le frottement est une amplification qui permet de mettre en exergue le phénomène. Plus on fournit de l'énergie à un électron, plus il a tendance à s'éloigner du noyau et à s'en séparer.


Les Forces électrostatiques


En effet, lorsque deux objets sont chargés, une force s'applique entre les deux. Si les deux objets ont des charges de même signe la force sera répulsive et si les deux objets sont de signes opposés, la force sera attractive.
Pour expérience, accrochez deux matériaux plastiques identiques à un même fil, frottez les sur de la laine et vous pourrez observer le phénomène de répulsion.


forces électrostatiques

Electricité statique: conducteurs et isolants


Il est également important de savoir que les charges électriques dépendent d'un support matériel qu'il soit solide, liquide ou g

  • Traitement de surface
  • ux. Il y a deux différents types de solides: les conducteurs et les isolants. Dans les isolants, les électrons sont fortement liés aux atomes et ils résistent mêmes sous de fortes actions extérieures. Il y a donc très peu de transferts d'électrons et de charges électriques. Les isolants sont capitaux en électrostatique (ex: matières plastiques: PVC, polyéthylène...) Comme vous l'avez compris, dans le cas des conducteurs, les électrons se séparent facilement de l'atome (d'où les termes de conductivité et de résistivité).


    Les décharges électrostatiques


    Il y a différents types de décharges électrostatiques mais elles sont toutes engendrées par une accumulation excessive de charges électrostatiques.

    La décharge étincelle:
    Elle peut se produire, par exemple, entre un récipient métallique non relié à la terre qui a emmagasiné des charges lors d'un remplissage (par exemple), et qui est proche d'un conducteur relié à la terre. Voici un autre exemple qui explique ce phénomène: une personne isolée de la terre avec ses chaussures peut prendre une décharge en voulant toucher une poignée de porte qui, elle, est reliée à la terre. Dans l'industrie, on peut donc s'attendre à ce qu'il y ait une étincelle à chaque fois que l'on est en présence d'éléments métalliques isolés. Le corps humain a une capacité par rapport à la terre qui varie entre 100 et 300 picofarads et l'énergie maximale libérable peut atteindre des dizaines de mJ ce qui peut causer des explosions en présence de gaz inflammable. Voila, entre autres, pourquoi nous mettons à votre disponibilité du matériel antistatique performant et adapté à chaque besoin, que ce soit pour plus de sécurité pour votre personnel ou pour plus de productivité de vos machines: Cordons ou guirlandes antistatiques, brosses de carbone, barres ionisantes, soufflants d'air ionisé, additifs et liquide antistatiques.

    La décharge en aigrette:
    Ce type de décharge ressemble comme son nom l'indique à une aigrette, et se produit en présence d'un isolant. Lorsque l'on approche un élément métallique relié à la terre d'une surface isolante chargée, il se produit une décharge électrique différente de la décharge étincelle, car elle se termine en filament et ressemble à une aigrette. Pour éviter ce type de décharge, il faut utiliser des additifs antistatiques.

    La décharge de cône:
    Elle se produit, par exemple, lors de remplissage de grands conteneurs (silos...). Les produits, qui vont être déversés dans le silo, ont accumulé des charges électrostatiques durant leur transport vers le silo et lors du versement, les décharges se propagent le long des parois du silo vers le sommet du cône constitué par les produits versés.

    La décharge de type foudre:
    L'éclair est la manifestation lumineuse de la foudre (le tonnerre étant la manifestation sonore). L'éclair est hautement énergétique (des dizaines de milliers de mégawatts), et est engendré par l'apparition de masses nuageuses de charges opposées, séparées par des différences de potentiel de l'ordre de dizaines de millions de volts. Cette séparation des charges a lieu à l'intérieur d'un même nuage, on assistera alors à un éclair intranuage. Elle peut également avoir lieu d'un nuage à l'autre, car ils portent chacun une charge distincte. Ce sont des éclairs internuages.


    Comment éliminer l'électricité statique et les risques associés ?


    Comme vous pouvez l'imaginer, ces décharges sont génantes voir même dangereuses que ce soit dans les foyers ou les industries et il y a de réels moyen de les diminuer. Pour diminuer l' électricité statique et les risques, notamment de décharges étincelles, on peut réaliser l'équipotentialité et la mise à la terre des conducteurs isolés mais également l'utilisation de chaussures permettant la dissipation des charges. Dans les zones à risques, il faut vérifier que le sol soit suffisamment conducteur pour cette même dissipation des charges.

    Il faut surtout utiliser du matériel antistatique tel: guirlande antistatique, brosses à fibres de carbone, additifs antistatiques (plus pour les décharges en aigrette), liquides antistatiques...
    L'air ionisé est également très utilisé. Voici notre matériel qui diffuse de l'air ionisé: Barre ionisante antistatique, soufflant d'air ionisé, ventilateur antistatique, pistolet antistatique, rampe ionisante...



    Boussey Control Europe Copyrights 2008     -    Pour commander ou nous consulter : Contacter nous par Mail : info@boussey-control.eu ou par Téléphone